Puericulture


RSS Souscrire via RSS

Articles marqués ‘Hôpital’

Nouvelle campagne de l’Organisation Mondiale de la Santé

Sujets: Evénements / Manifestations

Le 5 mai 2017, l’OMS a lancé sa nouvelle campagne « Luttez contre la résistance aux antibiotiques, c’est entre vos mains »

 

Leur appel d’action concernant les soignants est de stopper la propagation de la résistance aux antibiotiques en pratiquant une bonne hygiène des mains.

 

10 raisons pour l’OMS d’adopter les bons gestes :

  • L’hygiène des mains aux bons moments sauve des vies.
  • Dans le cadre des soins de santé, l’hygiène des mains a sauvé des millions de vies ces dernières années.
  • L’hygiène des mains est un indicateur de qualité mettant en évidence la sécurité des systèmes de soins.
  • Les problèmes liés aux soins, comme les infections associées aux soins, souvent invisibles mais présents néanmoins, constituent des défis politiques et sociaux que nous devons relever dès à présent.
  • On peut arrêter les infections par une bonne hygiène des mains et, pour moins de 10 dollars (US $), on peut en éviter les effets néfastes pour le patient comme pour le soignant.
  • Il existe des techniques abordables qui peuvent sauver des vies. Les solutions hydro-alcooliques pour les mains, qui coûtent environ 3 dollars par flacon, peuvent prévenir les infections associées aux soins et éviter des millions de décès chaque année.
  • #handhygiene existe dans les médias, ce qui signifie que c’est un sujet important, que l’hygiène des mains soit en rapport avec les infections associées aux soins ou avec des maladies mortelles comme Ebola.
  • En intégrant les moments spécifiques pour l’hygiène des mains dans les activités des soignants, il leur est plus facile de faire ce qui est correct à tout moment et tous les jours.
  • La prévention des infections est au cœur du renforcement des systèmes de santé. L’hygiène des mains est essentielle pour toutes les interventions, qu’il s’agisse de placer un dispositif invasif, de prendre en charge une plaie chirurgicale ou d’administrer une injection.
  • Le mouvement social «POUR SAUVER DES VIES: l’hygiène des mains» grandit, un succès pour une campagne mondiale qui vise à promouvoir l’hygiène des mains sur le lieu des soins.

 

 

Pour plus de renseignements, d’affiches promotionnelles… : http://www.who.int/gpsc/5may/fr/

 

 

La psy qui murmurait à l’oreille des bébés d’Annick Simon

Sujets: Nouveauté BU

Comme sur le fil d’un funambule… c’est ainsi que l’auteur, psychologue pendant 20 ans dans un service de néonatalogie, décrit le quotidien qui fut le sien, face aux miracles et aux drames de nourrissons prématurés ou victimes de maladies graves – et dans la proximité bouleversante de leurs parents.
Ces histoires ont la beauté des contes, celle qui convient aux épreuves de l’existence. Quelle qu’en soit la fin, elles racontent toujours la victoire de l’amour et de l’intelligence sur le désespoir.
On sait désormais que le bébé est une personne : quand la sienne ne tient plus qu’à un fil, il faut savoir lui murmurer à l’oreille que la vie est belle.

 

 

 

Annick Simon vous raconte :

 

La psy qui murmurait à l’oreille des bébés / Annick Simon. – Malakoff : Dunod, DL 2017.

 

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque Santé-Médecine  – Salles de lecture – Livre – WS 105 SIM

Des femmes, des bébés…et des psys : échanges féconds en milieu hospitalier

Sujets: Nouveauté BU

Des femmes, des bébés...et des psys

 

 

Présentation de l’éditeur

 

 

De brèves histoires de femmes écrites à la première personne donnent à entendre les effets féconds d’une parole librement adressée à des psys, dans l’univers médical en pleine expansion technologique et thérapeutique que sont les services de gynécologie-obstétrique.

Ces femmes sont parfois très jeunes, tout juste sorties de l’enfance, souvent en pleine maturité, parfois déjà d’un âge avancé.

Elles voulaient un enfant, elles n’en voulaient pas.

Elles n’y avaient même pas pensé, elles en ont eu un ou plusieurs.

Elles n’ont pas pu en avoir, elles n’en voulaient plus, il est arrivé différent, elles ne pourront plus…

Présentés sous forme d’extraits de séance, ces récits font vivre au lecteur les mouvements intimes qui animent ces femmes dans leur cheminement. En présence parfois de leurs bébés ou de leurs compagnons, les femmes sont là, uniques, universelles, avec leur corps, leurs mots, leur vie.

Leur parole se déploie, des voiles se lèvent…

Au-delà de l’issue médicale, la vie redevient féconde.

 

 

 

Voir le sommaire sur le site des Editions Eres

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque de Médecine, RDC, HQ 759 BOR

 

 

 

Les aidants naturels auprès de l’enfant à l’hôpital : La place des proches dans la relation de soin.

Sujets: Nouveauté BU

aidants-naturels-aupres-enfant-hopital_gSeul ouvrage dédié aux soignants sur ce thème d’actualité, les aidants naturels auprès de l’enfant à l’hôpital aborde une problématique désormais fondamentale dans l’établissement d’une relation de soin soignant/enfant efficace : la place et le rôle de la famille lors de l’hospitalisation d’un enfant.

 

Si la présence de la famille auprès de l’enfant hospitalisé ne semble aujourd’hui plus souffrir de véritable contestation, elle a surtout le mérite de reposer la question du rôle de chaque acteur dans la relation enfant/parents/soignants : quels sont les droits de la famille ? Quels sont ses devoirs ? Comment la famille peut-elle se positionner vis-à-vis des soignants ? De leur côté, comment les soignants peuvent-ils accueillir la famille dans les unités de soins ? Comment peuvent-ils utiliser les ressources de la famille pour mieux accompagner l’enfant dans son hospitalisation ? Quels sont les besoins respectifs des parents et des soignants, et comment articuler leur relation dans le sens d’une meilleure prise en charge de l’enfant hospitalisé ?

 

L’auteur tente d’apporter des réponses à ces questions dans cet ouvrage très documenté, où l’on trouvera :

  •     d’un côté les aspects théoriques : historique, état des lieux, législation, les besoins de la triade enfant/parents/soignants, le projet d’accueil des parents, la formation des professionnels…
  •     de l’autre de nombreuses « situations professionnelles » illustrant l’accueil des parents et le travail réalisé par les équipes soignantes en fonction des unités de soins (néonatologie, réanimation pédiatrique et néonatale, soins palliatifs…).

Très complet et illustré de nombreux exemples, cet ouvrage destiné à l’ensemble des professionnels de santé spécialisés en pédiatrie (auxiliaires de puériculture, puéricultrices, psychologues…) ainsi qu’aux étudiants en filière paramédicale, se veut une référence sur un aspect désormais essentiel de la relation de soin.

 

Directrice d’école de puériculture jusqu’en 2003, Pascale Thibault-Wanquet est cadre supérieur de santé à l’Hôpital d’enfants Armand-Trousseau de Paris.

 

Voir le sommaire en PDF, grâce au site Unithèque

Où trouver cet ouvrage ?

Bibliothèque de Médecine, rez-de-chaussée, WY 159 THI